COMPTE RENDU D’ACTIVITES 2010

 

 

 

Sortie du 8 avril 2010

 

Le 8 avril, nous avons commencé la journée par la visite de la fabrique des « horloges de Challans » en Vendée. Cette entreprise artisanale fabrique depuis 35 ans des horloges comtoises traditionnelles.

 

Les 18 participants à cette journée se sont retrouvés ensuite au restaurant « La Houle » à Saint Hilaire de Riez.

 

L’après-midi, le soleil nous a accompagnés sur les bords des marais salants et du musée de Saint Hilaire de Riez. Cette commune a financé la réinstallation des marais salants abandonnés puis touchés par la tempête Xantia. Chaque participant a reçu un sachet de fleur de sel en souvenir.

 

Sortie du 5 octobre 2010

 

Le 5 octobre nous nous sommes retrouvés à 13 retraités pour la visite de la fromagerie Beilevaire à Machecoul, de l’observatoire de Passay et de la Maison du Pêcheur (musée) sur le bord du lac de Grand Lieu.

 

Cette visite s’est terminée par une dégustation de fromages accompagnée par du vin de pays nantais. Repas au restaurant « Les Coutumes » à La Chevrolière.

 

L’observatoire de Passay permet de suivre au plus près les évolutions des oiseaux dans leur milieu naturel et de contempler le lac de Grand Lieu et le village de Passay. La Maison du Pêcheur propose une visite symbolique sous le lac au travers de deux nouveaux espaces (vie aquatique, techniques de pêche et vie des pêcheurs).

 

Séjour à Bidart du 10 au 14 octobre 2010

 

Nous étions 16 retraités à avoir profité de ce séjour à Bidart du dimanche 10 octobre au vendredi 15 octobre en demi-pension. Ce séjour permettait à chacun d’occuper son temps selon son bon vouloir, les environs de Bidart offrant de nombreuses visites de villages basques. La seule visite proposée à tous était la présentation de la fabrication de chistera à Anglet.

 

Il nous fut expliqué que le « txistéra », panier d’osier qui servait à la cueillette des raisins est fixé à la main pour remplacer les lourds gants de cuir d’origine, utilisés dans les jeux de pelote basque.

 

Depuis 1887, la famille GONZALEZ sont les seuls français fabricants de chisteras ; ils résistent brillamment face à une vingtaine de fabriques espagnoles grâce à une qualité reconnue des professionnels.

 

La forme de la coque est précisément adaptée à la morphologie du joueur et à son style de jeu. Cette fabrication nécessite 20 à 25 heures de travail.

 

Chaque soir, autour d’un bon dîner, chacun racontait ses excursions en pays basque.