L’ancien conjoint divorcé non remarié a les mêmes doits que le conjoint survivant (veuve ou veuf).

 

Il doit remplir les mêmes conditions pour obtenir une pension de réversion. (voir rubrique dans « DROITS » « pension de réversion du conjoint »).

 

L’ancien conjoint divorcé qui s’est remarié avant le décès du retraité peut obtenir une pension :

 

– à la cessation de sa nouvelle union,

– s’il ne bénéficie pas d’une autre pension de réversion,

– et si, à la cessation de sa nouvelle union, le droit n’était pas déjà ouvert au profit d’un autre conjoint ou d’un orphelin.

 

Le paiement de la pension de réversion est enclenchée le 1er du mois qui suit la demande.