Rôle de l’Amicale

(Pour le « Fonds de Secours » cliquer sur la rubrique « Fonds de secours » placée sous le bouton « Rôle de l’Amicale »

dans la 1ère colonne de gauche

                                  

 

L’Amicale a pour but :

 

  – de grouper dans un sentiment de solidarité et d’entraide les retraités de la Banque de France, les titulaires d’une pension de réversion, tout agent non pensionné de la Banque mais qui peut justifier d’avoir travaillé à la Banque, dans les organismes sociaux, les mutuelles, la coopérative.

 

  – de défendre les intérêts moraux et matériels de l’ensemble des pensionnés,

 

   – de faire circuler une information de qualité auprès des adhérents notamment par la voie de sa revue trimestrielle,

 

   – de continuer les relations nouées en activité,

 

   – d’apporter une aide, financière et affective, à ceux qui sont en difficulté.

 

Les adhérents se retrouvent au sein de groupes régionaux qui sont au nombre de 40. Ils organisent toutes sortes d’activités, répondant aux besoins des plus jeunes et des plus âgés, et dont les objectif sont :

 

   – de maintenir et resserrer les liens entre les adhérents : réunions amicales, sorties, voyages, contacts avec les nouveaux retraités,

 

   – d’informer : assemblées générales locales,

 

   – d’aider : visites aux adhérents isolés et/ou malades, actions ponctuelles.

 

Le départ à la retraite des employés de la Banque de France ne peut pas, contrairement à de nombreux salariés, entraîner une rupture totale avec l’employeur du fait de l’existence du régime spécial de retraite. 

 

 

L’Amicale œuvre dans ce sens.